Header image    

 
 

Eh oui! Nous sommes de retour, à notre plus grande satisfaction car le site internet n'était plus accessible depuis quelques jours.

Nous avons eu quelques problèmes hors de notre contrôle avec le serveur internet.

 

Bienvenue sur le site internet
de la famille Brillant.


Pour connaître les nouvelles mises à jour,
Cliquez ici


Informations en du 25 mai 2006:

Les réponses sont toutes entrées, nous avons 255 personnes qui ont retourné leurs cartes-réponse.

La fête va être formidable. Si vous avez des photos ou des informations pertinentes, vous pouvez me les faire parvenir par courriel en cliquant ici

  

Le 15 juillet 2006

est la date à retenir pour venir passer de bons moments dans une ambiance chaleureuse
qui saura vous plaire.

Les retrouvailles de la grande famille Brillant
vous réservent de belles surprises.

    
**********************************************************  


 
   

 

Sur la route de nos ancêtres

Dans le bon vieux temps ça s'passait d'même,
ça s'passait d'même dans le bon vieux temps.

La photo qui suit saura sûrement intéresser plusieurs d'entre-vous
car certains y retrouveront leurs parents de la première
génération et d'autres jusqu'à la cinquième.

Photo de la famille de Henri Brillant, fils de André De Boisbrillant
prise en 1930.

Henri est né le 11 avril 1855 et est décédé à Bic le 28 février 1940.
Il s'est marié le 31 janvier 1881
avec Cécile Lacroix à l'église du Bic

Famille de Henri fils de André De Boisbrillant

Ils ont eu 14 enfants:

Adrienne née au Bic le 15 février 1882, mariée à Félix Lavoie. (sans enfants)
François né à Causapscal en 1883, marié à Archange Chassé. (9 enfants)
André (Napoléon-Henri) né au Bic en 1884, marié à Blanche-Olivine Parent. (11 enfants)

Louis-André né au Bic en 1885, marié à Marie-Alice Pineault . (12 enfants)
Cécile née au Bic le 26 août 1887, mariée le 23 juillet 1907 à Adrien Parent. (12 enfants)
Elmire née au Bic en 1888, mariée à Thuribe Pineault. (sans enfants)
Armand né au Bic en 1890, marié à Rose-Anna Dionne. (14 enfants)
Pierre-Richard et Aurèle-Adjutor (jumeaux) nés au Bic en 1892 et décédés en 1893.
Laurent-Henri né au Bic en 1893, religieux (Frère Philogone, des Frères de la Charité) décédé en 1945.
Henri-Alphonse né au Bic en 1894 et décédé en 1895
Joseph né au Bic en 1896, célibataire (Soldat de la grande guerre) et décédé en 1951
Alberta née au Bic en 1897, religieuse (Mère Saint-Adolphe, des Augustines Hospitalières de l'Hôtel-Dieu de Québec) et décédée le 29 novembre 1981
La dernière est anonyme, fille ondoyée puis décédée avec sa mère lors de l'accouchement - Bic 1899

Pour en savoir plus sur François, André, Louis, Cécile, Elmire et Armand,
nous vous suggérons de cliquer sur leur nom.

Un partie de la famille de Henri Brillant vers 1920


Dans la rangée avant en commençant par la gauche, Cécile,
Laurent et Elmire.
Dans la rangée arrière en commençant par la gauche,

Henri, André, Armand et Louis.

 

Autre photo de la famile de Henri Brillant, prise vers 1940



Dans la rangée avant en commençant par la gauche, Gérard fils d'André, Joseph,
Louis-André, Henri, Laurent-Henri, André, Armand, Adrien Parent et Thuribe Pineau.
Dans la rangée arrière en commençant par la gauche, «inconnu», Paul-Émile fils de Cécile,
Alice Pineau, Rose-Anna, Cécile, Adrienne, «Elmire», Ludivine Côté,
Isabella fille de Cécile et «inconnu».

J'ai besoin d'aide pour l'identification des inconnus

Adrienne Brillant et Félix Lavoie
mariés le 10 novembre 1903 à l'église Sainte-Cécile du Bic.
Adrienne est née le 15 février 1882,
Félix est né en 1881.
Aucun enfant est né de leur union.

 

Sur la carte ci-dessous, vous trouverez le lieu où André De Boisbrillant
se serait installé lors de son arrivée au Bic vers 1845.
(premier Brillant arrivé au Bic)

Henri, son fils, serait né à cet endroit en1856.

La maison d’origine n’existe plus. Aujourd’hui, on retrouve un terrain de golf sur ce site.

En 1881, Henri s’est marié et s’est installé au 2e rang dans une petite maison qu'il a lui-même construite probablement avec l'aide de son père et de ses frères. 

Environ une quinzaine d’années plus tard, il s’est construit une maison neuve avec ses fils François, Napoléon et Louis. Cette maison existe toujours aujourd’hui mais elle a été déménagée en bas de la côte à cause de la nouvelle Route 20.  Sa petite maison du départ a été utilisée par la suite comme hangar et démolie lors de la construction de la Route 20.

 

Au début des années 1920, Henri cède sa maison du 2e rang à son fils Armand  et se construit une nouvelle maison dans le village du Bic en face de l’église. Il était veuf depuis le dernier accouchement de sa femme. Le dimanche, après la messe, il avait la visite de ses enfants.  Deux mois avant de mourir, il est retourné vivre dans la famille de son fils Armand.

Voici la maison qui a été construite par Henri et ses fils vers 1895.

Maison d'Henri-2

Cette photo a dû être prise vers les années 1960.

À cette époque, Armand avait cédé cette maison à son fils Charles
qui lui aussi, à son tour, a élevé sa famille.

Aujourd'hui, elle est située en bas de la côte avec une allure magnifique.

 

Maison située dans le village du Bic en face de l'église.

Henri l'a construite avec ses fils vers le début des années 1920

 

La croix du 2e rang - cette photo a dû être prise au début de 1950.

La croix au 2e rang

Les trois jeunes filles que nous voyons au pied de la croix sont Alice Perreault, l'épouse de Charles-Auguste, en partant de la gauche Lisette Gendreau la fille d'Antoinette au centre, et Madeleine la soeur de Charles-Auguste à droite.

Armand Brillant aurait fait cette croix vers 1945.

Autrefois, il était de coutume de placer une croix à la croisée des chemins et lorsqu'arrivait le mois de Marie (mai) ainsi que le mois du Sacré-coeur (juin), les familles à proximité envoyaient à tous les soirs une ou deux personnes pour se recueillir et prier.

Aujourd'hui, on retrouve encore une croix à cet endroit avec les aménagements d'origine. Certains diront, qu'il y a longtemps que je ne me suis pas recueilli au pied de cette croix.

Dans le bon vieux temps ça s'passait d'même,
ça s'passait d'même dans le bon vieux temps.

 

Photo de Laurent-Henri Brillant, appelé Frère Antoine (Philogone),
né au Bic en 1893 et décédé en 1945.
Il occupait un poste de haut rang à l'intérieur de sa congrégation.


Quelques années plus tard

 

Joseph Brillant, fils de Henri Brillant
né au Bic en 1896, décédé en 1951.
Soldat de la Première Guerre mondiale.

Il a aussi exercé la profession de barbier à Montréal.

 

Alberta Brillant fille de Henri Brillant
née au Bic en 1897, décédée le 29 novembre 1981,
religieuse (Mère Saint-Adolphe,
des Augustines Hospitalières
de l'Hôtel-Dieu de Québec)

Alberta en 1970

Alberta en 1980

 

Cette photo a été prise à l'entrée du village du Bic, le 4 décembre 2005

Pour ceux qui n'ont jamais vu le village du Bic,
vous serez servis en regardant la photo qui suit.
Les amateurs de plein air (golf, kayak, randonnée pédestre, camping, etc)
ne pourront trouver mieux
.

Nos ancêtres ont fait partie des premiers
qui ont construit ce magnifique village;
en marchant dans ces lieux, certains
pourront encore sentir leur présence.